Catégorie |

Visiter Boston – Le temps d’un long week-end

Laissez un commentaire!

Fondée en 1630, Boston est l’une des plus anciennes villes des États-Unis et ne ressemble pas aux autres villes de son pays. Elle a conservé de nombreux édifices de son époque coloniale qui nous font revivre son passé et son histoire.

Que ce soit sur le plan politique (par la défense de sujets controversés tel que le mariage gai), sur le plan culturel riche (par les nombreux festivals de cinéma dont le Boston Gay & Lesbian Film/Video Festival, par ses musées, jeunes galeries ou sa scène musicale diversifiée), sur le plan sportif (par le succès de ses équipes tel que les Bruins – mais entendons nous surtout sur les REDSOX), ou sur le plan éducatif (par ses établissements d’étude supérieure renommés tel le MIT & Harvard)…

Boston est belle de loin, de proche et de l’intérieur.

Les Bostoniens mangent des fruits de mer, flânent dans Newbury Street, ont l’esprit sportif et ouvert.

Ma récente visite à Boston fut motivée pour toutes ses raisons mais surtout parce que les REDSOX recevaient mon équipe de prédilection, les BLUE JAYS. L’enseigne CITGO au dessus du célèbre Fenway Park est un point de ralliement pour les fans , la Yawkey Way est une rue en fête les jours de match! Si vous êtes fan de baseball, je vous recommande de vous offrir un match; la visibilité y est excellente, même aux places les moins dispendieuses.

L’enthousiasme des fans est contagieuse à la grandeur, autant que la zone Molson Ex du Centre Bell. Les tours complets de vague par la foule au stade s’élèvent à plus de dix.

J’y étais également pendant la 45e Pride week de la ville, qui présentait plus de 50 événements en 10 jours. Boston était rainbow du Quincy Market jusqu’au Fenway Park. Et c’était beau à voir.

Fait divers –> Les festivités de la Fierté gaie à Boston sont organisées par des femmes! Une des seules organisations à travers le monde menée par des filles. C’est tout de même quelque chose.

Si vous planifiez aller à Boston cet été, je vous conseille fortement deux détours qui en valent le coup :

ROSE KENNEDY GREENWAY

On y retrouve une sculpture aérienne de l’artiste locale et de renommée mondiale, Janet Elchelman. La pièce intitulée As if it was already here flotte au dessus du parc depuis le 3 mai dernier. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà remarqué une autre œuvre de la même artiste installée à la Place Émilie Gamelin.

LAWN ON D

Cet espace public et privé se veut interactif, novateur et créatif. On y retrouve des tables de ping pong, des jeux de poches géants, un espace à pétanque et des balançoires lumineuses. Endroit charmant pour 5 à 7er, jouer, relaxer, manger et/ou déguster une délicieuse bière à la limonade.

The Lawn on D présente un large éventail d’événements incluant des spectacles musicaux par des bands de renommés internationale ou de la scène locale.

www.lawnond.com

PROVINCETOWN

Prenez le traversier le temps d’une journée! Ville de bord de mer «LGBT», profitez de la plage et d’un bon lobster roll! À partir du port de Boston, comptez 90 minutes de traversier pour vous y rendre. Un incontournable!

http://www.bostonharborcruises.com/provincetown-ferry/

Par Catherine Rose Dionne

Cours de mécanique 101 pour la communauté LGBTQ

Si vous avez toujours été intimidé.e par le monde de la mécanique mais que vous avez envie d’apprendre les bases (la survie) de...

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Tous les éditoriaux