Catégorie |

Cheveux courts – Entrevue avec Valeria Amirova

Laissez un commentaire!

Les cheveux courts ont le vent en poupe. Linda Evangelista l’avait fait dans les années 1990. Avant elle, Mia Farrow avait osé pour le tournage du célèbre film Rosemary’s Baby. Signe que couper ses cheveux radicalement peut réellement lancer une carrière. Aujourd’hui, les mannequins dont tout le monde parle font le grand saut l’une après l’autre.

Pour celles qui, à leur tour, veulent arborer une de ces nouvelles coupes qui font tourner les têtes, voici les conseils de Valeria Amirova, coiffeuse au Salon Pure de Montréal et artiste maquilleuse mode.

Entrevue

1/ Quels sont tes produits favoris pour cheveux courts?

Une de mes marques favorite est Davines. Elle propose un shampoing sec, le « Hair Refresher » qui est tout simplement magique. Pour un look plus sleek, il y a le « This is an oil non oil » qui est super. Toujours par Davines, je conseille pour les cheveux très courts, le « Hair Molding Clay », qui donne de la texture et de la définition, sans alourdir les cheveux. Finalement, pour un look plus naturel, j’aime bien le classique « Surf Spray » de Bumble & Bumble. Il donne l’impression d’avoir passé une journée à la plage.

2/ Comment choisir la bonne coupe courte selon son visage?

Étonnement, pour les cheveux courts ce n’est pas tant la forme du visage, mais plutôt la forme de la nuque et la posture qui détermineront le choix de la coupe.

saskia-de-brauw

3/ Un conseil pour une fille qui voudrait se faire couper les cheveux courts pour la première fois?

Il faut être prête mentalement à assumer son nouveau look, car au premier coup d’oeil il y a un risque de se sentir dénudée.

4/ Ta coupe courte préférée de tous les temps?

J’adore la coupe d’Edie Sedgwick. C’est un parfait mélange entre un côté « edge » et féminin.

5/ On dit qu’une femme qui se fait couper les cheveux courts entame une nouvelle étape dans sa vie. Qu’en penses-tu?

Effectivement, c’est souvent un changement significatif chez quelqu’un. Cependant, il ne faut pas avoir peur d’oser. Ça peut facilement avoir un impact positif sur la confiance, l’attitude et le style en général.

Par Justine Paquette

Sticky Rice lance son 2e numéro

Lancé il y a quelques jours maintenant, (BE)LONGING: l’édition queer, le deuxième volume de @StickyRiceMagazine, un webzine dont le...

Découvrez Jeunes identités créatives

Enfants transgenres Canada devient Jeunes identités créatives et dévoile sa nouvelle identité visuelle Fondé en 2013 à Montréal,...

Tous les éditoriaux