Catégorie |

Desert Hearts – Une romance ressentie à l’écran

Laissez un commentaire!

Sorti en salles en 1985, Desert Hearts a le mérite d’être le premier film lesbien dans lequel les protagonistes ne rencontrent pas une fin négative. Pas de fille perdue qui retourne vers le confort de l’hétérosexualité à la fin du récit, ni de conclusion tragique à la Lost and Delirious

Desert Hearts est un film simple et direct; les actrices transmettent à l’écran une complicité marquante. Impossible de rester indifférente face à l’attirance qui émane de leurs rapprochements. Fait intéressant: les productrices de la mythique série The L Word ont fait visionner le film aux comédiennes, question de leur présenter des scènes amoureuses crédibles. Les actrices devaient s’en inspirer.

C’est au bout de quatre ans, en vendant sa maison, que la réalisatrice du film Donna Deitch a pu terminer la production.

Sur un budget de 1,5 million (énorme pour un film répertoire à l’époque), le projet n’a pas échappé aux coutumes de son temps, difficile alors pour Deitch de trouver des actrices qui veulent jouer des lesbiennes a l’écran. Surtout des lesbiennes qui se retrouvent dans des scènes aussi révélatrices.

En 1954, Viviane Bell, professeure de littérature à New York, arrive à Reno dans le but d’obtenir un divorce rapide. Elle est hébergée sur un ranch pour femmes en processus de divorce, par Frances Parker. Plutôt réservée, elle a prévu de s’isoler un peu pour travailler, afin d’oublier. Elle s’enferme dans sa chambre en plein coeur du désert américain. Alors qu’elle avait envisagé un séjour tranquille, Viviane fait la connaissance de Cay, la belle-fille de Frances. Ouvertement lesbienne bien que son choix de vie déplaise à Frances, Cay tombe bientôt amoureuse de Viviane. Cette dernière, de 10 ans son aînée, commence par ignorer son désir… pour finalement céder à celui-ci. Au coeur du Nevada, en plein désert aride, Viviane et Cay vivent leur amour au grand jour, défiant la société rigide de l’époque.

LSTW organise une projection en plein air du film à Montréal le 7 juin prochain. Pour l’événement Facebook, cliquez ici. Reconnu comme étant l’un des meilleurs – LE meilleur selon nous – films lesbiens jamais produit, la projection de Desert Hearts aura lieu au Parc de l’Espoir, à la tombée de la nuit.

Entrée gratuite
Bière 4$
Avec sous-titres

Bande-annonce:

GLOWZI – Le danger de la vision unidimensionnelle

GLOWZI, de son vrai nom Gloria-Sherryl François, est une jeune artiste multidisciplinaire d’origine...

Lena Waithe en couverture du magazine lstw

En juillet dernier, nous nous sommes rendues à Los Angeles, avec l’équipe de The Woman Power, afin de photographier Lena Waithe....

Tous les éditoriaux