Catégorie |

Bianca est une artiste de l’accessoire qui a développé une marque unique et authentique, EMY ARMOR. La porter, c’est s’affirmer sans vouloir attirer l’attention. Une façon de se définir à travers l’image, le style que nous adoptons.

Entrevue

/ Parles-nous un peu de toi, de ton parcours?

Je suis une entrepreneure de 25 ans, j’ai ma propre boutique en ligne et j’en suis très fière. Je suis très créative et j’aime utiliser la mode et le stylisme pour exprimer ce côté de moi. Bâtir une entreprise en lien avec ça a toujours été un rêve. Pendant longtemps, je ne trouvais pas la bonne manière pour exprimer ma créativité mais j’étais toujours très attirée par la mode; plus particulièrement par les accessoires. Un soir, j’ai réalisé que mon amour pour les accessoires et ma passion de créer se complémentaient. Le résultat de cette réalisation fut la création de EMY ARMOR. Selon moi, la mode représente ce qu’une personne choisit de porter, alors que le style, c’est l’attitude qu’elle dégage. C’est cette façon de faire qui est mise de l’avant dans ma compagnie et c’est ce qui la rend unique. Je définis ma mode comme avant-gardiste, mon style étant plutôt pur et paisible. Les deux rassemblés piquent la curiosité des gens parce qu’ils ont de la difficulté à me définir; j’adore ça!

/ Explique-nous le concept derrière EMY ARMOR?

Le focus de mon travail est de créer des harnais pour le corps, dans le but de faire ressortir le style personnel de chacun. Le concept derrière cela est de bonifier un ensemble ou de le compléter, plus fortement qu’avec un collier ou un bracelet. Je voulais créer un accessoire qui pouvait être adopté par des personnes avec des styles complètement différents, toutes en les laissant exprimer leur propre style. Ce que j’aime de EMY, c’est qu’il se définit comme étant ni féminin ni masculin, comme la plupart des accessoires sur le marché. Je définirais ma marque comme étant haute couture et avant-garde, car mes accessoires permettent à n’importe quel look de s’élever au rang d’exceptionnel.

Un aspect important de ma marque est la signification du mot ARMOR. ARMOR définit parfaitement mes créations. Mes accessoires sont faits pour accentuer certaines parties du corps et pour affirmer une identité. Ceci étant dit, ma marque n’est pas créée pour attirer l’attention. Les harnais sont créés pour embellir les gens qui les portent fièrement, comme une extension d’eux-mêmes.

/ Quelle est la clientèle cible pour tes créations?

Mes clients sont principalement des personnes qui recherchent un item unique et de bonne qualité. Ils veulent une marque qui est exclusive et qui ne fait pas partie du marché de masse. C’est souvent dans le but de porter une marque qui va les aider à affirmer leur style. Les accessoires ne sont pas que pour les occasions spéciales ou pour un groupe d’âge ciblé.

/ Quelles sont les émotions qui te rapprochent le plus de ton art? Qu’est-ce qui inspire ta créativité?

La seule émotion que je ressens c’est de la joie. Quand je fabrique un nouveau harnais EMY ARMOR, je deviens excitée devant toutes les possibilités d’accessoiriser. Pour certains, ça peut sembler rigolo mais pour moi, c’est plus profond. Lorsque je réalise que je peux permettre à quelqu’un de s’exprimer, c’est la meilleure récompense. Comme créatrice, j’espère inspirer les gens à voir les choses autrement et à adopter l’idée de la transformation. Mon travail me permet de partager mon enthousiasme avec les autres en créant des pièces uniques qui sont sans limites pour la personne que les porte.

/ Comment crois-tu que ton concept rejoint la communauté lesbienne?

Personnellement, je ne crois pas que l’entreprise que j’ai créée a un lien avec la communauté. J’ai toujours pensé différemment et voulu démarrer une entreprise. Être ouverte d’esprit et porter attention aux différentes façons dont les gens s’habillent est primordial pour ma marque. Je suis convaincue que d’être face à autant de diversité a motivé mon inventivité, plus que si je ne portais attention qu’aux « modes en vogue ». C’est cette façon de penser et de vivre la mode comme une expérience unique et individuelle qui explique bien l’offre diversifiée dans les sélections d’ARMOR.

/ Qui sont les créatrices qui t’inspirent?

Je suis inspirée par les designers comme Givenchi, MCM, Prada et Moschino. Ces grandes marques me guident en me forçant à sortir des sentiers battus. Je suis aussi inspirée par les gens autour de moi. Quand une tenue capte mon attention, j’analyse la forme et la structure du look. De cette façon, je deviens inspirée pour créer un EMY ARMOR qui la complémenterait.

/ Selon toi, est ce que les femmes s’entraident dans le monde des affaires?

La réponse honnête, selon mon expérience, est 50/50. J’ai rencontré des femmes intelligentes et accomplies qui m’ont donné de bons conseils et qui m’ont appuyé. Cependant, j’ai aussi rencontré des femmes autant accomplies qui ont été négatives face à mon projet et qui ne croyaient pas en son potentiel. Je crois que dans la façon dont la société est faite, les femmes sont conditionnées à être en compétition les unes contre les autres. C’est comme si la société nous enseignait que le succès n’est réservé qu’à une petite quantité de femmes.

Bien sûr je ne blâme pas seulement la société pour les femmes négatives qui ne supportent pas la réussite des autres. Je pense que c’est aussi grandement dû à la personnalité de certaines. Si tu es une personne négative, alors tu projettes de la négativité. Si tu es quelqu’un de confiante et positive, tu t’exposes à une générosité qui peut changer une vie… et je suis pour le changement.

http://www.emyarmor.com/

Par la rédaction LSTW

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Cycle dédié à Barbara Hammer à la Cinémathèque

La Cinémathèque québécoise lance sa programmation d’automne avec plein d’activités intéressantes pendant septembre et octobre....

Tous les éditoriaux