Catégorie |

JAG – Pour les jeunes LGBT+ de la Montérégie

Laissez un commentaire!

Le JAG, organisme communautaire et réseau d’entraide pour les jeunes LGBT+ de Montérégie, fait appel aux témoignages de la communauté dans le cadre de son nouveau projet de bande dessinée participative. Rendu possible par le Ministère de la Justice du Québec, le projet entend s’inspirer des histoires de vie de personnes LGBT et de leurs parents afin de produire une publication éducative. Jessica Grenon, chargée de projet, nous explique comment prendre part à l’aventure.

/ Pouvez-vous nous en dire plus sur Le JAG?

Jeunes Adultes Gai-e-s (JAG) est un organisme pour les jeunes, principalement entre 14 et 35 ans, qui sont homosexuel-le-s, bisexuel-le-s ou en questionnement par rapport à leur orientation sexuelle. Nous sommes également ouverts aux personnes trans et aux allié-e-s à la cause. Notre bureau est situé à Saint-Hyacinthe et nous couvrons 6 Municipalités Régionales de Comté (MRC) de la Montérégie-Est. Nous faisons plein de choses au JAG : divers ateliers, des kiosques, du soutien individuel (téléphone, face-à-face et Facebook) et des rencontres de groupe tous les jeudis soirs.

Les jeunes peuvent venir au local et nous y faisons plusieurs activités : films, jeux de société, soirée libre, ateliers, sorties extérieures, etc. Ceci permet aux jeunes de créer des liens avec les autres et leur offre aussi la possibilité d’être eux-mêmes sans avoir peur d’être jugés. En partenariat avec le GRIS-Montréal, nous organisons des discussions pour démystifier l’homosexualité et la bisexualité dans les écoles et milieux jeunesse.

/ Pouvez-vous nous en dire plus sur votre plus récent projet?

Nous avons, en décembre dernier, déposé un projet au Bureau de lutte contre l’homophobie. Il s’agit d’une bande dessinée intitulée À chacun sa couleur!. Nous avons eu la chance que notre projet soit accepté, ce qui nous emballe grandement! Cette bande dessinée sera composée principalement de 3 histoires : une ayant un personnage gai ou lesbien, une autre avec un personnage bisexuel et l’autre avec un personnage trans. Chacune des histoires sera créée selon des anecdotes de vie récoltées auprès de la communauté LGBT. Les parents ayant eu à vivre le coming out d’un enfant seront également représentés au sein de la bande dessinée. De véritables récits de parents seront sélectionnés pour faire partie du projet.

/ Que visez-vous avec ce projet?

L’idée principale c’est de partager des récits de vie tant positifs que négatifs afin de sensibiliser aux réalités LGBT+. Nous voulons amener les jeunes et les moins jeunes à modifier leurs comportements et leurs attitudes face aux personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles et trans. C’est ainsi qu’ils pourront être acteurs de changement dans leur communauté. À travers la bande dessinée, nous pensons pouvoir démystifier certains mythes et préjugés concernant les personnes de la diversité sexuelle et, ainsi, sensibiliser les lecteurs aux effets négatifs de l’homophobie et de la transphobie. C’est l’occasion aussi de permettre aux personnes LGBT et leurs familles de se sentir représentées au travers de la bande dessinée et de gagner en visibilité.

/ Quand la BD sera-t-elle disponible?

Présentement, nous sommes à l’étape de la cueillette d’anecdotes auprès de la communauté LGBT. Les histoires peuvent être de tout genre : triste, drôle, touchantes, etc. Ce peut être la découverte de votre orientation sexuelle, la première fois que vous avez eu des sentiments et/ou relation sexuelle avec une personne de même sexe, votre coming-out à votre famille et/ou ami-e-s, etc. Vous devez simplement nous partager une histoire vraie, avec le plus de détails possibles pour nous inspirer. Nous récoltons également les récits de parents ayant eu à vivre le coming-out de leur enfant. Les témoignages de parents sont une partie très importante du projet.

La prochaine étape sera la scénarisation d’histoires. Par la suite, nous ferons appel à différents bédéistes/illustrateurs bénévoles pour imager la bande dessinée et avoir une diversité au niveau des dessins. Lorsque qu’À chacun sa couleur! sera créée, nous la distribuerons gratuitement dans plusieurs écoles, bibliothèques et milieux jeunesse de notre territoire. Nous aurons la chance, lorsque le premier tirage sera écoulé, de vendre la bande dessinée à qui souhaite en avoir une copie!

Pour contribuer au succès de la bande dessinée À chacun sa couleur! et partager vos récits et anecdotes :
http://media.wix.com/ugd/9cc6c0_763c56f202514897a02a7d4497e9632a.pdf

La période de cueillette se prolongera jusqu’au 15 juillet.

Pour toutes questions : jessica.grenon@lejag.org ou au numéro sans frais 1-800-774-1349

www.lejag.org

Par Claire Gaillard

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Cycle dédié à Barbara Hammer à la Cinémathèque

La Cinémathèque québécoise lance sa programmation d’automne avec plein d’activités intéressantes pendant septembre et octobre....

Tous les éditoriaux