Catégorie |

Jeanne Córdova – Les adieux de la pionnière du TIDE

Laissez un commentaire!

Jeanne Córdova, force de la nature et légendaire activiste lesbienne, est décédée cette semaine à l’âge de 67 ans après une longue bataille contre le cancer. C’est dans sa maison en Californie, accompagnée de sa partenaire des vingt-cinq dernières années et de quelques amies, qu’elle a quitté ses proches et un mouvement auquel elle a contribué depuis près de cinquante ans.

Il est important de reconnaître le travail de Jeanne Córdova et de se souvenir de cette génération de femmes qui ont changé les choses. Des pionnières, ici et ailleurs, qui se démarquent par la grandeur et la portée de leurs actions.

À travers son activisme, Jeanne Córdova a appuyé les organisations axées sur le renforcement du mouvement, les droits humains et le journalisme avec un accent particulier sur les femmes d’Amérique latine et les femmes sud-africaines ; lesbiennes, féministes, féministes lesbiennes butch et les communautés masculines de genre non conforme.

Elle fonde le journal The Lesbian Tide, création marquante du mouvement lesbien des années 1970-1980. Innovatrice et femme d’affaires, Jeanne Córdova symbolise l’avancement et la différence. Elle s’entoure d’alliées tout au long de son parcours et milite pour l’inclusion des lesbiennes d’Amérique latine. Elle mène le journal jusqu’à son arrêt dans les années 1980, une fermeture causée par un manque de financement.

montagetide

Rédactrice pour The Advocate, Diane Anderson-Minshall explique que Córdova et les autres collaboratrices « helped usher in the era of advocacy journalism … It wasn’t propaganda, but it wasn’t quiet, just-the-facts-ma’am reporting either. »
Sex, History And Lesbian Outlaws. The Advocate, 3 décembre 2011.

À propos du Lesbian Tide

The Lesbian Tide est un bulletin d’information, créé en 1971, documentant les Filles de Bilitis de la région de Los Angeles, une organisation nationale des droits des lesbiennes. À ses débuts, le bulletin portait le nom de LA DOB Newsletter. La position politique radicale des jeunes membres de la DOB crée alors un fossé entre elles et les rédactrices en chef, ainsi que les membres plus âgées, moins radicales. En décembre 1972, le journal se sépare de la DOB et change de nom pour The Lesbian Tide. Jeanne Córdova (ancienne membre DOB) est l’éditrice de la nouvelle publication indépendante. Lorsque sa distribution se développe à Los Angeles et dans plusieurs autres villes aux États-Unis, le journal devient alors le premier au niveau national.

En septembre dernier, Jeanne Córdova envoie une lettre à une amie, en lui demandant de la partager à la communauté sur le Web. Grâce à cet essai, Jeanne partage ces dernières pensées et reçoit des messages positifs avant de quitter.

Nos pensées sont avec toutes celles qui ont partagé sa vie.

Pour lire:
A Letter About Dying, to My LGBT Communities / Cliquez ici.

Par Florence Gagnon

#lstwmag 2 – La prévente est en ligne!

Procurez-vous votre copie du deuxième magazine Lez Spread The Word! LSTW est une publication imprimée bilingue annuelle. Une exploration...

Merci pour tout Charline!

La quadruple médaillée olympique Charline Labonté a annoncé hier qu’il était temps de prendre sa retraite du hockey professionnel. Après avoir remporté la Coupe...

Tous les éditoriaux