Catégorie |

Born and raised au Québec, Chloé Larouche vit maintenant sous le soleil tropical de Los Angeles. Elle travaille comme entraîneure privée avec une clientèle formée d’artistes et de gens du show-business, en plus d’être chorégraphe de nage synchronisée. C’est dans Echo Park, aux côtés de sa femme Leah et de leur chat, que Chloé a élu domicile. En quelques mots, elle partage avec nous la démarche derrière son style et ses inspirations mode.

/ Comment décrirais-tu ton style?

J’ai demandé à un ami de me décrire et voici ce que j’en retiens : Versace-butch-queen mélangé à italian-sport-dad. Autrement dit, beaucoup d’or et de pantalons sport. Les gens me demandent souvent si je suis une joueuse de baseball ou de soccer; ça peut vous donner une image de ce à quoi mon look ressemble. Je suis aussi fascinée par ce qui s’appelle le « golden age of bodybuilding » (phénomène des années 70). Ça ressort beaucoup dans ma façon de choisir mes vêtements. Honnêtement, une partie de moi s’en fou complètement.

/ Quelle est ta relation avec la mode et les vêtements?

J’ai beaucoup trop de vêtements (et de souliers), alors que je porte toujours un peu la même chose. J’ai un attachement émotionnel très profond avec mes souliers; je les garde peu importe leur état de dégradation. Comme je me réveille très tôt pour le travail, très souvent je ne fais qu’attraper le pantalon le plus proche avant de m’enfuir.

/ Est-ce que tu penses que ta carrière influence ton style?

Si j’étais restée à Montréal, je te répondrais oui. Cependant, à Los Angeles, tous le monde va travailler en pantalon sport et en sandales Adidas. Tout-le-monde. J’ai souvent entendu des trucs comme: « tu devrais porter des vêtements plus serrés »… Mais je ne pense pas que ce style correspond aux clients avec qui je travaille maintenant. Je me vois mal me présenter en leggings Lululemon aux entraînements. Je m’habille de façon à ce que mes clients se sentent confortables. Je ne suis pas là pour donner un spectacle.

/ Penses-tu avoir trouvé ton style? Est-il en constante évolution?

Je suis Bélier, j’adore le changement et je me tanne facilement… Alors, il y aura certainement une évolution. En même temps, si je reste à LA en continuant de faire le même travail, je serai peut-être condamnée à avoir l’air d’un prof de gym pour le restant de mes jours… Pourquoi pas?

/ Quel accessoire est indispensable selon toi?

Une casquette noire. Elle fait partie intégrante de mon uniforme. Il fait parfois extrêmement chaud à LA et j’ai les cheveux très longs. La casquette me permet de ne pas me peigner les cheveux et aussi de me protéger du soleil.

/ Quelles marques aimes-tu le plus?

Je ne porte pas d’attention particulière aux marques. Du moment que ça me va, ce qui n’est pas toujours facile, je le prends. Nike a tout ce dont j’ai besoin. Il m’arrive parfois de « tromper » Nike avec Adidas. À cause de mon travail, je suis toujours à la recherche de vêtements simples et confortables.

/ Quel est le meilleur t-shirt?

Tous les t-shirts vintage ont une longueur d’avance sur les nouveaux t-shirts. La majorité de mes t-shirts préférés sont des cadeaux de ma femme ou de mes parents. Je choisis toujours des items un peu rapiécés.

/ Ta destination mode?

TOKYO!! C’est la ville la plus vibrante et la plus inspirante! On peut dire ce que l’on veut sur New York ou Paris, mais Tokyo gagne haut la main!

www.chloelarouche.com
@chloelarouche

Crédit photos:
http://www.kellynyland.com/
@kelly_nyland

Cet article fait partie d’une série de portraits pour vous présenter des personnes de la communauté, des visages et leur relation avec la mode. Notre leitmotiv pour cette série : de la diversité, du girlpower & surtout du style.

Par Justine Paquette
Traduction Léonie LeBoeuf

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Cycle dédié à Barbara Hammer à la Cinémathèque

La Cinémathèque québécoise lance sa programmation d’automne avec plein d’activités intéressantes pendant septembre et octobre....

Tous les éditoriaux