Catégorie |

Un incroyable parcours de vie a mené Marianne Gauthier, recherchiste, à vivre des rencontres et des voyages inoubliables. De l’émission Box Office, animée par Anne-Marie Losique, à l’équipe d’En Direct de l’Univers, en passant par Occupation Double, Marianne est spécialisée en voyages et en musique. Cette femme, dont la carrière est tout sauf prévisible, nous parle de sa relation avec la mode.

/ Comment décrirais-tu ton style?

Assez décontracté, simple et sobre, je n’aime pas compliquer les choses. Ce que j’apprécie le plus, c’est de jouer avec un côté féminin et un côté masculin, le tout, en gardant un certain équilibre. J’ai récemment redécouvert le fluo et je le porte en accessoire, comme par exemple avec cette tuque que je viens de m’offrir. Je crois aussi que c’est essentiel d’avoir de bonnes bases dans sa garde-robe. Ça peut parfois impliquer de payer ses vêtements chers, mais on s’assure d’avoir la qualité et durabilité.

/ As-tu l’impression d’avoir trouvé ton style ou est-ce que tu laisses de la place à une évolution?

Je crois que le fait d’arriver à l’âge de 30 ans m’a fait réaliser que j’avais une image de moi qui ne correspondait pas nécessairement à la réalité. J’ai, à 33 ans, l’impression de mieux me connaître et ça implique une conscience de ce qui me va bien et de ce qui fonctionne moins. Je pense suivre l’ère du temps, mais toujours en choisissant ce que je veux à travers tout ça. Je sens que je suis sur la bonne voie, mais continuer à évoluer est important pour moi.

/ Un accessoire dont tu ne peux pas te passer?

Les bagues. J’en fait une rotation émotive!(rires), Par exemple, je porte la bague de ma mère quand j’ai envie de me sentir vraiment forte. Ce n’est pas la plus belle, mais quand je la porte, elle me donne le courage dont j’ai besoin pour passer à travers la journée. Elle est extraordinairement porteuse.

/ Est-ce qu’il u a une personne dans ton entourage dont le style vestimentaire t’inspire?

Claudine Prévost, ma meilleure amie. Je trouve qu’elle s’habille extrêmement bien. Elle a la chance de se faire donner des vêtements et elle a un œil parfait pour les agencer. J’aimerais aspirer à reproduire son côté «garçon».

/ As-tu l’impression que ton métier influence ton style?

Ce que j’apprécie dans mon métier c’est que tout le monde peut réellement être soi-même et donc porter ce qu’il a envie. Il y a un côté plus sérieux qui implique aussi de représenter et rencontrer des gens, mais toujours dans des endroits cool comme dans des salles de spectacles, des bars etc. J’ai la chance d’être dans un cadre qui n’est pas la réalité de tous et je l’apprécie vraiment.

/ Un endroit inspirant dans le monde?

L’Islande! Je n’y suis jamais allée, mais c’est un de mes rêves. Ce pays représente pour moi, tout comme les pays du Nord de l’Europe, des lignes épurées mélangées à un côté naturel. En Islande, tout vient du feu (les geysers, les volcans)… tout en étant dans un endroit super froid. Cette opposition me fascine vraiment.

Ce premier article lance une série de portraits pour vous présenter des personnes de la communauté, des visages et leur relation avec la mode. Notre leitmotiv pour cette série : de la diversité, du girlpower & surtout du style.

Par Justine Paquette
Traduction Léonie LeBoeuf

All Humans X MURAL – Soirée LGBTQ

C’est avec sa vision fidèle et actuelle de la communauté montréalaise que le Festival MURAL teinte sa nouvelle programmation d’un...

Le Drugstore figé dans le temps

Fermé depuis 2013, le Drugstore restera toujours un établissement marquant pour les communautés LGBTQ ici à Montréal. Nous avons eu la...

Tous les éditoriaux