Catégorie |

OUT’rageantEs – Une exposition sur les vulves à Niort

Laissez un commentaire!

Qui n’a jamais rêvé de faire un Mako Moulages de sa vulve ? Grâce à OUT’rageantEs, c’est désormais possible. L’indispensable association française vient de mettre en place une exposition dont vous serez les héroïnes. Enfin, surtout vos vulves. Explications avec Gaëlle Decombes, présidente de l’association.

Entrevue

/ Qui êtes-vous?

Depuis 2013, du côté de Niort, OUT’rageantEs est une association qui lutte contre les discrimina-tions liées au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle. On réalise des actions auprès des jeunes dans le cadre d’interventions en milieux scolaires sur l’égalité filles/garçons, les stéréotypes de genre, l’homophobie et la transphobie. On organise aussi les « Free Apéros » une fois par mois qui sont ouverts à tou.tes et qui permettent d’échanger en toute convivialité sur des thématiques autour du couple, des sexualités, des discriminations, de la santé, de la culture.

On s’occupe éga-lement du Festival du Printemps des Visibilités, entièrement dédié à faire connaître les cultures LGBTI et à lutter contre les discriminations. Évidemment, l’association est aussi engagée dans les combats féministes et autour de la lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes. OUT’rageantEs lutte plus particulièrement pour une meilleure visibilité des lesbiennes et pour une meilleure prévention et information sur la santé sexuelle des femmes ayant des rapports sexuelles avec des femmes (FSF).

/ Sur Facebook, vous avez passé un appel à témoins pour récolter des moulages de vulves dans le cadre d’une exposition que vous allez mettre en place début 2016. Comment vous est venue l’idée du projet « moule ta moule »?

L’idée de l’exposition est venue avec la présidente du festival « Impulsions » avec qui nous avons l’habitude de travailler. En préparant l’édition 2016, nous avons réfléchi à plusieurs thématiques qu’on souhaitait aborder: les sexualités des femmes (plaisir, désir, santé sexuelle), les femmes et leurs corps ainsi que l’image des femmes au travers de la pornographie. C’est en prenant connais-sance du travail de plusieurs artistes sur l’image des vulves que j’ai eu l’idée de mettre en place cette exposition.

/ Qui peut participer?

Toutes les personnes possédant une vulve et un vagin (qu’elles s’en servent ou non) sont les bienvenues. Il va sans dire que l’anonymat des personnes sera respecté. Si les personnes sont intéressées par notre projet, elles peuvent nous contacter directement et on leur expliquera les conditions de réalisation du moulage. Même les personnes qui habitent à l’autre bout de la France ou du monde peuvent participer!

/ Quel est le but et quel est le public cible de cette expo vulvesque?

Le but c’est vraiment de montrer la diversité des vulves, de désacraliser cette partie du corps en-core taboue et d’amener les personnes complexées par leur vulve à accepter leur corps. J’avoue que c’est une lourde ambition! On s’adresse à tout le monde.

/ Quelle est la mission du festival « Impulsions »?

L’association Impulsions Femmes et son festival travaillent sur le genre, les codes sociaux et fami-liaux et combattent les discriminations, les violences faites aux femmes, l’homophobie. Les objec-tifs : réfléchir, questionner les normes de la société et de la famille, les modes de socialisation, la reproduction des comportements, les sexualités, l’organisation sexuée de notre société et les actes dont elles relèvent.

/ Quels conseils donneriez-vous à une femme qui a honte de sa vulve?

Les conseils que nous pourrions donner c’est avant tout d’explorer son propre corps, de le con-naître, de savoir comment il est fait. Cela commence tout bêtement par l’observation de sa propre vulve! C’est aussi pour cela que nous pensons que cette exposition peut être une bonne thérapie. Certaines personnes complexées ont d’ailleurs voulu tenter l’expérience pour combattre un com-plexe. Bref, il ne s’agit en aucun cas de se comparer mais bien d’accepter la diversité, d’apprendre à l’aimer et à mieux vivre avec.

À noter : l’exposition de vulves sera inaugurée au Festival Impulsions et présentée lors de la 2ème édition du festival du Printemps des Visibilités en mai 2016 à Niort.

Par Daisy Le Corre

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Cycle dédié à Barbara Hammer à la Cinémathèque

La Cinémathèque québécoise lance sa programmation d’automne avec plein d’activités intéressantes pendant septembre et octobre....

Tous les éditoriaux