Catégorie |

La 9e édition de Fashion Pop Montréal s’est déroulée ce mercredi 16 septembre au Rialto. La salle était comble, l’excitation était palpable et la soirée a été un réel succès. À la tête de cet événement, une femme de 28 ans, dont l’ambition, l’authenticité et l’incontestable passion pour les talents locaux lui confèrent un rôle phare dans l’industrie de la mode montréalaise. Rencontre avec Roxanne Doucet.

Entrevue

1/ Tu es à la tête de l’agence Triptyque. À quel moment as-tu réalisé qu’un projet comme celui-là devait voir le jour?

Le projet Triptyque est arrivé comme un beau hasard. J’avais réellement envie de faire quelque chose de nouveau pour les jeunes talents en mode à Montréal. J’ai donc décidé de créer, il y a environ 5 ans, une plateforme digitale éditoriale faisant la promotion des artistes locaux. Les gens que j’ai rencontré et avec qui j’ai collaboré qui partageait ma vision européenne et plus internationale m’ont permis de faire avancer le projet et de le rendre plus fort. Je me nourris encore et toujours des talents qui m’entourent et je suis stimulée par tout ce qui se fait de nouveau; nouvelles tendances et technologies, nouveaux médiums de diffusion comme le fashion film, contenu de marque etc.

La musique et la mode ont toujours été des passions pour moi et Triptyque me permet de jumeler mon désir de créer et mon sens du leadership. Depuis sa création, Triptyque a beaucoup évolué pour devenir un studio de création et de production associé au magazine MKR, ayant une antenne à Paris et à Berlin gérer par mon collègue Erik Raynal.

2/ Pour les gens qui ne sont pas familiers avec Fashion Pop Montréal, est-ce que tu peux nous expliquer en quoi consiste cette soirée?

Fashion Pop est une compétition qui récompense et célèbre le talent émergent en mode. C’est une soirée qui permet de découvrir les talents de la relève, les nouveaux designers à retenir (ceux qui feront leur marque dans l’industrie).

Pour sa 9ème édition, Fashion Pop cherchait une nouvelle commissaire et j’avais réellement envie de créer un événement rassemblant le meilleur des designers émergents. Inspiré par la démarche derrière le LVMH Prize-Young Fashion designer et par ce qui se fait durant les semaines de mode internationales, j’avais envie de me lancer un défi qui rejoignait ma vision et celle de Triptyque. Le «fit» était donc évident.

3/ Comment as-tu choisi les designers participants? Quels étaient tes critères?

Je souhaitais présenter des designers en début de carrière mais qui ont un beau potentiel international. Je trouvais aussi important qu’ils rayonnent, oui sur la scène locale, mais qu’ils aient aussi un désir de voyager et qu’ils soient stimulés par leur marque. Je cherchais six designers passionnés, tous différents les uns des autres mais qui proposent des styles assez minimalistes pour créer un défilé unique mais cohérent. Les critères de sélection étaient basés sur la création, la technique, le branding et le potentiel international de la marque

Note : Les juges de cette édition étaient Sophie Rozon, Vanessa Purdy, Azamit, Ariane Leblanc, Elsa Vecchi, Katrine Heim, Justin Saunders et Jonah Leslie.

4/ Quels seraient tes conseils afin de se démarquer dans le monde de la mode?

Je crois qu’il ne faut avoir peur de foncer et de continuer si on croit en ce que l’on fait. Le milieu de la mode n’est pas facile et surtout dans un petit marché comme Montréal. Le financement étant difficile, il est très courageux pour un jeune designer de créer sa propre marque. C’est pour cela que des évènements comme Fashion Pop sont importants pour leur permettre d’avoir une vitrine intéressante et que leur travail soit récompensé.

5/ Qui sont tes créateurs préférés, tant localement, qu’internationalement?

Mes inspirations sont principalement Prada, Margiela, Céline, JW Anderson, ACNE et Comme des Garçons mais j’aime principalement les plus jeunes designers comme Coperni Femme, Vêtements, Faustine Steinmetz. Thomas Tait et Lea Peckre. Localement, Rad Hourani, Josh Reim, Vejas, Larose Paris et Laruelle sont, selon moi, ceux qui représentent le mieux Montréal à l’international.

6/ Quels sont tes endroits mode favoris à Montréal?

Les étoffes et Ibiki.

7/ Comment cette neuvième édition de Fashion Pop Montréal se distingue-t-elle des éditions précédentes?

Le défilé est pour la première fois dans la salle Rialto Hall qui est une salle épurée avec un style victorien qui a beaucoup de cachet. De plus, je suis choyée d’avoir une très belle équipe incluant la styliste Marianne Dubreuil, les photographes Le Pigeon et Oumayma B. Tanfous, les maquilleuses Marianne Caron et Valeria Amirova, le DJ Marial Déragon et la directrice artistique Laura C. Ashley. En plus d’avoir un jury impressionnant, des designers talentueux, j’ai une équipe d’amis et de collaborateurs impressionnants qui ont rendu l’évènement possible.

Un grand bravo à Les Incompétents qui ont remporté le grand prix lors de la 9e édition de Fashion Pop Montréal 2015.

@Pop Montreal
http://popmontreal.com/

Agence Triptyque
http://www.agencetriptyque.com/

Par Justine Paquette
Photos par Renaud Poirier

LSTW X Kai Cheng Thom

Pour lire l’entrevue en version originale anglo: Cliquez ici. Pour suivre Kai Cheng sur Twitter: https://twitter.com/razorfemme Pour suivre Sephora Canada sur Instagram :...

Les incontournables de Fierté Montréal 2019

À l’approche de Fierté Montréal qui se tiendra du 8 au 18 août 2019, l’équipe de LSTW se penche sur la programmation et vous...

Tous les éditoriaux