Catégorie |

SINGERIES – Corps à la dérive sur fond blanc

Laissez un commentaire!

Du 11 au 21 février se déroule la dixième édition du Festival Temps d’images, véritable vortex jubilatoire entremêlant arts vivants et arts numériques. Pour l’occasion, l’Usine C accueillait entre ses murs Singeries, projet singulier signé Priscilla Guy et Catherine Lavoie-Marcus,. Retour sur une performance où l’étrange et l’inventivité s’entrechoquent pour arriver à un équilibre quasi-parfait.

D’abord complices, les deux jeunes femmes derrière l’épatant projet viennent toutes deux de l’univers de la danse. Guy, également fondatrice de Mandoline Hybride (compagnie instigatrice de Singeries) se veut une artiste multidisciplinaire basée à Montréal s’intéressant à la vidéodanse. Lavoie-Marcus, pour sa part, est performeuse, chorégraphe, et chercheuse doctorante en arts vivants.

En entrant dans la petite salle, le spectateur ressent une tension vive et prononcée. Le malaise créé par ces deux protagonistes féminins sur scène, qui se fixent, interagissent, se disputent, le tout dans le plus grand des silences, est décuplée par la pureté de la scène: blanc sur blanc sur blanc. L’œil voyeur de l’auditoire ne sait plus trop où diriger son attention, à la fois absorbé mais contrarié, durant ce court laps de temps à mi-chemin entre réel et performance. Comme si la mise à nu et le minimalisme d’une telle cohabitation humaine avait quelque chose de tout à fait dérangeant.

Visuellement, c’est l’extase. Lorsque notre attention se détache des deux corps à la dérive, on remarque une scénographie calculée au millimètre près. D’un blanc immaculé, le terrain de jeu de Singeries fourmille d’objets savamment répandus sur le sol. Animaux de plastique (se chevauchant), assiettes, vêtements et cintres forment cette impression de désordre, de pagaille méticuleusement réfléchie.

La performance scénique qui suit explore l’image et le corps en mouvement à travers différents médiums: chorégraphies, chant, échantillonnage vidéo, projections, (fausses) citations… Toujours dans l’optique de scruter la relation entre les deux interprètes, qui se singent, s’imitant de façon tantôt grotesque, tantôt décalée, passant de la scène à l’écran, du tangible à l’intangible. Les deux artistes qui se côtoient sur scène personnifient la quête à laquelle les deux femmes se livrent, autant sur le plan relationnel qu’individuel, cette quête vers la synergie, vers une compatibilité impossible. Tentant de rester fidèles à elles-mêmes, elles finiront par être victimes de leur propre subterfuge et s’apercevront que le destin est le seul véritable maître du jeu.

Les références – parfois trafiquées – aux personnalités féminines ayant marqué l’imaginaire collectif et le cinéma sont omniprésentes (Marguerite Duras, Chantal Akerman, Amy Greenfield, etc.), réinventées et syntonisées sans cesse durant la pièce. Puis, peu à peu, l’assistance s’en détache, pour s’apercevoir que les deux artistes transgressent les codes avec brio. On saute d’un tableau à un autre, passant de la chorégraphie mettant en scène corps juxtaposés à l’orchestration de mouvement saccadés en symbiose derrière des panneaux pourvus de stores blancs.

Voilà une offre surprenante et bien pensée, produit artistique moderne que l’on voudrait voir et revoir à maintes reprises pour en saisir toutes les subtilités. Et ça tombe bien, puisque les deux artistes promettent de répéter le même exercice tous les dix ans, jusqu’à leur mort, se renouvelant sans cesse, alliant intelligence, créativité et cocasseries.

Singeries

Présenté par Tangente en co-diffusion avec l’Usine C.
Interprètes: Catherine Lavoie Marcus & Priscilla Guy.

http://www.tangente.qc.ca/

Par Laurianne Désormiers

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Cycle dédié à Barbara Hammer à la Cinémathèque

La Cinémathèque québécoise lance sa programmation d’automne avec plein d’activités intéressantes pendant septembre et octobre....

Tous les éditoriaux