Catégorie |

Spade & Palacio est une jeune organisation créée par deux Montréalais passionnés de Montréal et de tourisme. Nous avons eu le plaisir de faire le tour gourmand intitulé « Beyond the Market » il y a quelques semaines.

1- Pour commencer, qu’est-ce qui vous a poussé à démarrer Spade & Palacio?

J’y pensais depuis déjà quelques années, j’avais envie d’avoir mon truc à moi et de le gérer comme je le voulais. J’aime aussi voyager et donc je repoussais toujours le projet. C’est à la suite d’un retour anticipé du Vietnam que je me suis retrouvée en plein hiver montréalais et que j’ai décidé de passer à l’action.

Danny et moi en avions déjà parlé et c’est finalement après quelques visites à la Brasserie Harricana que nous avons fait le grand saut. Je lui ai proposé l’idée du tour gourmand, il a trouvé le nom « Beyond the Market ». Nous étions toujours incertains quant au nom de l’entreprise, mais Spade & Palacio revenait toujours.

J’ai passé une partie de l’hiver 2014 en Asie du Sud-Est et vers la mi-avril, après un séjour dans un petit village du Cambodge, j’avais reçu un courriel de Danny qui lui était en Australie. Le message était assez direct: « J’ai un vélo pour toi et un lit. Mes colocs sont lesbiennes en plus. Viens donc me dire allo! » Le vélo m’a convaincu. J’ai acheté un billet d’avion et quelques jours plus tard on était réunis, à vélo, dans les rues de Melbourne et on s’appelait « Spade & Palacio Cycle Club » en blague. Un an plus tard, la blague est devenue le nom de notre entreprise; Spade & Palacio Tours.

2- Décrivez-nous le concept de « Beyond the Market »?

On remarquait que beaucoup de touristes visitent le marché sans toutefois s’aventurer dans les quartiers adjacents, à l’exception de la Petite Italie. On voulait donc offrir une visite qui permettrait de découvrir ces coins moins connus de la ville.

Le tour s’est développé autour de quelques points d’ancrage importants. Le marché en était un, tout comme l’expérience de pique-nique dans le parc. Puis au moment où je développais un itinéraire préliminaire, j’apprenais que le Café Dispatch allait ouvrir sur Saint-Zotique Ouest et commencer à torréfier leur propre café. Quelques mois plus tard, la Brasserie Harricana ouvrait ses portes (et allait devenir l’équivalent de mon deuxième salon). On tenait quelque chose!

Ultimement, l’idée est de proposer une visite différente de ce qui est offert sur le marché, dans un secteur en plein essor. C’est de faire vivre une expérience unique, authentique, imprégnée dans la culture locale.

Les endroits que nous visitons sont des endroits que nous fréquentons régulièrement et grâce à ça, nous avons développé un lien privilégié avec ces entrepreneurs et leurs employés, c’est précieux.

3- Avez-vous une formation en tourisme?

Ma formation de base est en enseignement, mais le plan a changé. J’avais de la difficulté à m’imaginer à l’intérieur par une journée ensoleillée ou coincée à Montréal pendant l’hiver. J’ai travaillé comme guide-accompagnatrice pendant un certain nombre d’années et c’est après avoir passé quelques printemps sur la route entre New York, Chicago et Montréal que j’ai pensé devenir guide professionnelle. L’idée d’être payée pour partager mon amour de Montréal à ceux qui la visitent me semblait un excellent nouveau plan.

J’ai fait demande d’admission à l’ITHQ pour suivre la formation de guide touristique de Montréal, j’ai été acceptée et c’est là que j’ai fait la rencontre de Danny, le « Spade » dans Spade & Palacio.

4- Pouvez-vous décrire la communauté gourmande de Montréal?

Avec plus de 6500 restaurants, Montréal est une destination gourmande par excellence. Autant pour la créativité des jeunes chefs que pour la diversité des cuisines. Je trouve assez incroyable d’avoir la possibilité d’acheter des fruits et légumes du Québec qui ont été cueillis le matin même au Marché Jean-Talon, d’arrêter pour une Bún bò Hue entre deux visites guidées et de finir la journée dans un resto pakistanais de Parc-Extension le soir.

J’ai aussi une grande admiration pour les chefs locaux qui favorisent les produits d’ici, qui font directement affaire avec de plus petits producteurs et qui optent pour une pratique plus durable.

5- Quelles sont vos inspirations?

Danny est une inspiration. Plusieurs de mes amis le sont aussi. J’ai la chance d’être entourée de beaucoup de gens brillants et talentueux et ils m’inspirent chaque jour.

6- À quoi on peut s’attendre de Spade & Palacio dans le futur?

De nouveaux tours! Pas nécessairement gourmands. « Beyond the Village » s’en vient cet été. On travaille en ce moment sur une collaboration avec Fierté Montréal. Il va falloir nous suivre sur Facebook pour plus d’info!

7- Si vous aviez la chance d’offrir le tour gourmand à n’importe quelle lesbienne connue… Qui serait l’ÉLUE?

Ha! Si Anthony Bourdain était lesbienne…
Je viens d’aller googler « famous lesbians ». Ça n’a pas vraiment aidé. Il parait que Jane Lynch sera à Montréal pour le festival Juste pour Rire cet été. Voilà, c’est lancé. Jane, tu nous fais signe si tu veux découvrir Montréal avec Spade & Palacio!

http://www.spadeandpalacio.com/

Célébrer le style queer à New York Fashion Week

La soirée du 5 septembre dernier, le magazine DapperQ a organisé son sixième défilé de mode annuel dans la Cour des beaux-arts du...

Cycle dédié à Barbara Hammer à la Cinémathèque

La Cinémathèque québécoise lance sa programmation d’automne avec plein d’activités intéressantes pendant septembre et octobre....

Tous les éditoriaux