Catégorie |

Transparent – Une suite à la hauteur de nos attentes

Laissez un commentaire!

Récipiendaire de deux Golden Globes et de cinq Emmys, la série Transparent, créée par Jill Soloway, revient en force avec une deuxième saison encore plus éclectique et vive de sens.

Les grands thèmes explorés la saison dernière sont de retour dès les premières minutes et continuent de tourmenter les personnages tout au long des dix épisodes. La famille, l’honnêteté et la quête d’identité sont au coeur du récit, guidant le quotidien des Pfefferman vers un destin parfois heureux, mais souvent à l’opposé de leurs attentes.

La réalité les surprend, chacun à leur manière, et les mène vers un apprentissage “forcé” de ce que la vie a de plus vrai à offrir.

Un apprentissage de soi, des autres et des enjeux de nos communautés LGBTQ. Les scénaristes n’ont pas lésiné sur le réalisme et la franchise des échanges entre les personnages. Chaque membre de la famille s’entoure et se rapproche de figures identitaires importantes à travers son cheminement personnel.

Sexualité, identité de genre, religion, philosophie, féminisme ; Transparent livre un portrait honnête, et parfois déchaîné, du monde moderne dans lequel nous vivons, en nous rappelant que nos valeurs fondamentales sont constamment remises en question.

Des explorations menées à même les émotions et les réactions du moment.

Une série en évolution

Sur le site Autostraddle, la rédactrice trans Mey raconte que quelques journalistes et blogueurs furent invités au tournage de la deuxième saison.

Si la critique la plus répandue après la sortie de la première saison concernait le choix du comédien Jeffrey Tambor (homme cisgenre blanc) pour jouer le rôle principal, Mey explique que son expérience sur le plateau fut des plus inclusives.

When I visited the set this summer I immediately saw other trans people — some actors, some crew members — all of them completely at home in their element. Here being trans didn’t make you the other; it made you a valued and respected part of the family. This was one of the few truly queernormative and even transnormative spaces I’ve ever been in. My transness, and the transness of the many other trans people on the set, was recognized — this wasn’t a genderblind community — but it wasn’t something that made me an outsider. I felt like an insider in a large group of people for one of the few times in my life. (lire la suite).

La participation de la communauté trans est impressionnante sur l’équipe de Transparent. Que ce soit avec des figures marquantes comme Alexandra Billings, Trace Lysette ou Hari Nef qui occupent des rôles significatifs, plusieurs autres positions dans l’équipe sont occupées par des personnes trans. L’émission évolue et les personnes impliquées dans le processus de création également.

Plonger à la découverte

Du début à la fin, la deuxième saison de Transparent nous invite au coeur d’expériences intenses à travers plusieurs épisodes forts. Que ce soit dès le tout début avec l’épisode Kina Hora, ou vers la fin avec Man on the Land. Du mariage homosexuel au festival de musique féministe dans les bois, la famille est rassemblée et les personnages secondaires se surpassent par leur importance et la pertinence de leurs interventions.

Des amitiés surprenantes, des rapprochements calculés, des décisions déchirantes et des regrets anticipés. La famille Pfefferman y perd, y gagne… Tout en découvrant et en explorant ce que c’est de vivre et d’avancer.

Par Florence Gagnon

All Humans X MURAL – Soirée LGBTQ

C’est avec sa vision fidèle et actuelle de la communauté montréalaise que le Festival MURAL teinte sa nouvelle programmation d’un...

Le Drugstore figé dans le temps

Fermé depuis 2013, le Drugstore restera toujours un établissement marquant pour les communautés LGBTQ ici à Montréal. Nous avons eu la...

Tous les éditoriaux