Catégorie |

Le clitoris est avant tout un corps érectile! Oui madame.

1- Quand ça l’oppresse

Le clitoris possède trois fois plus de terminaisons nerveuses que l’ami pénis. Alors quand le gland (recouvert par le capuchon, bravo) de votre clito frotte contre un boxer ou un jean mal taillé, c’est normal que ça vous émoustille ou que ça vous fasse carrément mal… Vous n’êtes pas folles, vous savez.

2- Quand il fait une insomnie

Vous vous demandez peut-être si c’est normal cette petite tension dans votre culotte au petit matin? Laissez-moi vous annoncer l’incroyable: vous êtes les heureuses victimes d’érections nocturnes. Car oui, tout comme le pénis, le clitoris peut vous jouer des tours (de Pise) au beau milieu de la nuit et même un peu quand il veut. Mais comme l’humanité ne croit que ce qu’elle voit et que le clitoris est de taille réduite, tout le monde s’en fiche. Sauf nous.

3- Quand on l’astique comme de la vaisselle sale

La masturbation, c’est bon pour la santé. Pour les bipèdes dotés d’un clitoris, c’est encore mieux grâce à leur capacité multiorgasmique. En revanche, sur-stimuler son clito ou celui de sa partenaire, ça peut faire mal! Alors, oui vous avez le droit de pousser un « kiaii » (cri de combat) (ou autre) quand vous avez l’impression que votre clito s’effrite. Stop à l’acharnement. Tout vient à point à qui sait attendre.

4- Quand il grandit

Ça fait plusieurs fois que vous matez votre clito, l’air inquiet? Vous avez l’impression qu’il a changé? Et vous avez raison! Le clitoris c’est un peu comme le nez, ses proportions varient au fil des âges. Du haut de vos 30 ans, il sera quatre fois plus gros que quand vous aviez 15 ans par exemple. Après la ménopause? Il sera sept fois plus grand que lorsque vous êtes née. Vous pouvez essayer de le regarder grandir ou l’astiquer (comme vous le faites déjà devant vos séries préférées) pour l’aider à pousser plus vite (en vain). Petit mais costaud, le clito! C’est du lourd dans votre culotte.

5- Quand il se fait aspirer

Faire un cunni, c’est bien. Mais gober un clitoris tout cru sans crier gare… C’est mal! On comprend qu’elle a peut-être le plus bel organe au monde et que ce petit goût de sucette à l’anis vous rend folle mais quand même. Allez-y mollo sinon vous risqueriez de mettre le feu au lac. Oui, c’est possible.

Par Daisy Le Corre

Entrevue avec TiKA

TiKA est une artiste, DJ, créatrice, productrice culturelle, personnalité de la télévision et du Web, activiste en défendant l’autonomisation des femmes artistes et...

10 questions à Danielle Mustarde du DIVA Magazine

Rédactrice au DIVA Magazine et journaliste indépendante basée à Londres, Danielle est spécialisée dans la culture LGBTQI, les voyages...

Tous les éditoriaux